Maison de Victor Hugo à Guernesey

Les Feuillantines

Les Feuillantines.
Maison habitée par Victor Hugo.

feuillantines

Maison habitée par Madame Hugo et ses fils Victor et Eugène pendant une partie de l’enfance de ceux-ci (juin 1809 – mars 1811 et avril 1812 – décembre 1813). La maison faisait partie d’un couvent fondé en 1622 par Anne d’Autriche, supprimé à la Révolution et vendu à un acheteur qui la divisa en logements qu’il loua. La partie occupée par Madame Hugo se composait d’une maison sise 12 impasse des Feuillantines, sur l’emplacement actuel d’une école, 8 rue des Feuillantines.

Le beau jardin du couvent, abandonné, redevenu sauvage, fut pour Victor, son frère, Adèle Foucher, Paul Foucher et quelques camarades, un merveilleux cadre de jeux ; on peut dire que Hugo y découvrit une nature sauvage, pleine de mystères, cela au sommet du Quartier Latin, à deux pas du Panthéon. Madame Hugo cacha son amant Lahorie dans une dépendance, abritée par la végétation. Hugo évoquera bien souvent le jardin des Feuillantines, tant directement, en vers, qu’indirectement, en plaçant maison et jardin rue Plumet (actuellement rue Oudinot) dans Les Misérables.

Laisser un commentaire